La Saint Jean Baptiste, fête de l’Ordre de Malte, a été célébrée le 23 juin, en l’église St Louis des Capucins de Beyrouth, par Mgr Essayan, évêque de la communauté latine du Liban. La messe a été suivie d’une réception. Comme les années précédentes, amis et officiels sont venus nombreux. En dépit du Ramadan, les responsables des différents rites musulmans ont tenus à se faire représenter.

Nos centres poursuivent leurs activités avec le même dévouement et la même sollicitude pour les malades et les personnes âgées. Les groupes de jeunes, en provenance d’Europe, se relaient au camp de Chabrouh pour offrir des vacances aux handicapés de l’hôpital de la Croix. Durant la semaine du 25 juin au 1er juillet, c’était le tour des Français, enthousiastes et chaleureux. Les équipes se succèderont chaque semaine jusqu’au mois de septembre.

Les deux unités médicales mobiles pour les réfugiés syriens continuent de tourner de village en village et de campement en campement dans la région septentrionale du Akkar et dans la plaine centrale de la Bekaa. Chacune reçoit environ 1.200 malades démunis par mois, parmi eux de très nombreux enfants, souvent nés sous des tentes de fortune.

Toute cette activité a un coût et il convient d’y faire face. Les besoins vont croissants. Malte Liban s’emploie à apporter une aide significative. Nos amis libanais attendent de nous un effort tout particulier dans le domaine du médicament.

Pour cela, nous avons besoin d’au moins 15.000 euros. Nous savons que nous pouvons compter sur vous.

Paris, le 13 juillet 2017